« Les graines semées dans l’enfance développent de profondes racines » Stefen King

PSYCHOMOTRICITÉ 

Le psychomotricien est un auxiliaire de la médecine. Sa formation est validée par un Diplôme d’Etat et encadrée par un Décret de compétence : Décret n°88-659 du 6 mai 1988.

Le bilan psychomoteur tente de cerner le niveau de développement global de l’enfant dans sa relation aux autres et à son environnement. Il repose sur l’entretien et l’observation de l’enfant lors du bilan ainsi que sur des tests standardisés. 

 

Le bilan permet d’évaluer entre autre : 

  • le schéma corporel

  • l’organisation dans le temps et dans l’espace

  • la latéralité

  • le graphisme

  • les habiletés motrices globales et manuelles

  • le tonus

  • l’attention

  • l’autonomie

  • la confiance en soi…

 

Le  bilan peut être proposé, sur prescription médicale pour :

  • Les enfants (enfant, adolescent) en retard dans les acquisitions psychomotrices : marche, course…

  • Les enfants en difficultés pour les apprentissages scolaires, pour l’écriture.

  • Les enfants ayant des troubles de la latéralisation, ainsi que d'orientation spatio-temporelle.

  • Les enfants présentant une certaine maladresse et suspicion de dyspraxie.

  • Les enfants dont les parents s’inquiètent de leur développement et/ou comportement.

  • Les enfants  présentant des troubles tonico-émotionnels : instabilité, nervosité, agressivité ou au contraire, inhibition, passivité, lenteur ainsi que troubles relationnels.

 

Le bilan psychomoteur dure environ 1h30 à 2 h.

À l’issue du bilan, le psychomotricien peut proposer : 

  • De faire des examens complémentaires : bilan psychologique, bilan orthophonique, bilan orthoptique, ORL, ophtalmologiques.

  • Un nouvel examen psychomoteur est proposé après un délai de quelques mois pour suivre l’évolution si les résultats n’imposent pas une rééducation immédiate.

  • Une prise en charge en psychomotricité avec les objectifs ciblés lors du bilan psychomoteur. 

 

Les résultats de ce bilan vous seront communiqués soit immédiatement au terme du bilan, soit lors d’un deuxième rendez-vous après analyse et correction des tests.

 

Un compte-rendu écrit vous sera adressé ainsi qu’au médecin traitant de votre enfant.

Avec votre accord, il sera également transmis aux personnes spécialisées qui suivent éventuellement votre enfant (médecin scolaire, neuro pédiatre, orthophoniste, psychologue…)

Par contre, il n’est pas adressé à l’enseignant (e) de votre enfant, nous vous incitons à le lui communiquer dans un souci de collaboration.

 

Lors de la prise du RDV, nous vous adressons un courrier par email et dans ce courriel, vous trouverez : 

  • Une fiche de renseignements et un questionnaire à compléter par vous-même.

  • Un courrier destiné à l’enseignant(e) dans lequel se trouve un questionnaire à compléter.

Le bilan psychomoteur :

HONORAIRES :

Les honoraires du bilan psychomoteur s’élèvent à 140 €. 

Nous vous précisons que le bilan psychomoteur n’est pas remboursé par la sécurité sociale. 

Par contre, certaines mutuelles participent aux frais (Harmonie - SLI – MGEN – Caisse militaire…). N’hésitez pas à solliciter votre mutuelle.

Vous pouvez déposer un dossier d’aide financière auprès de votre caisse de Sécurité Sociale. (à consulter sur votre compte AMELI). Cette aide est accordée sous condition de ressources. 

L’enfant en situation de handicap peut demander un financement par la MDPH.

PRISE EN CHARGE :

Les patients sont pris en charge à raison d’une fois par semaine, la durée des séances est de 45 mn. 

Le nombre de séances est décidé lors du projet individuel à l’issu du bilan psychomoteur. 

Au terme de ce travail, le psychomotricien propose l’arrêt des séances, la poursuite ou bien un bilan d’évolution dans 6 à 9 mois. 

Ce protocole thérapeutique est soumis à la compétence du médecin qui s’occupe de l’enfant.

La séance s’élève à 30 €. Là aussi, ces actes ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.