Kinésithérapie pédiatrique

Le kinésithérapeute est un auxiliaire de la médecine. Sa formation est validée par un Diplôme d’Etat et encadrée par un Décret de compétence : Décret n° 2000-577 du 27 juin 2000 modifiant le décret n° 96-879 du 8 octobre 1996 relatif aux actes professionnels et à l'exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute.

Le terme kinésithérapie signifie "soin par le mouvement".

En pédiatrie, les séances de rééducation se déroulent autour du jeu, en coopérant avec les parents.

                                               

  • Sur prescription médicale, nous recevons les enfants et adolescents, de 0 à 16  ans  pour une prise en charge  concernant :

KINÉ RESPIRATOIRE

La kinésithérapie respiratoire est une technique utilisée chez les nourrissons, enfants ou adultes pour désencombrer les bronches.

RÉÉDUCATION

NEUROMOTRICE

Les stimulations neuro-motrices précoces du nourrisson font appel à des stimulations, sous forme de jeux, pour restaurer l'acte moteur.

 

ORTHOPÉDIE / 

TRAUMATOLOGIE

Le kinésithérapeute peut intervenir tout au long de la croissance de l'enfant.

 
Kinésithérapie respiratoire :

La bronchiolite du nourrisson est une infection virale contagieuse, fréquente, souvent bénigne mais qui nécessite une attention particulière surtout les premiers mois de vie. Elle se caractérise par un épisode aiguë de gêne respiratoire dont les signes sont une toux et, le plus souvent, une respiration rapide et sifflante. L'infection virale va entraîner une inflammation des bronchioles (les plus petites bronches) et une augmentation des sécrétions, ce qui va aboutir à l'obstruction des voies aériennes.

Si votre bébé présente une toux grasse et productive, une diminution de l'appétit, une irritabilité, de la fatigue ou encore de la fièvre allez consulter votre médecin, qui vous prescrira ou non, de la kinésithérapie respiratoire.

 

La kinésithérapie respiratoire améliore rapidement les symptômes et donc le confort de l’enfant. Le nombre de séances est effectué en fonction de son état de santé et de l’évolution de la pathologie.

 

Une garde est assurée les WE et jours fériés.

Tél pour le Tarn : OCCIRESPI 3966 du 1er novembre au 30 avril.

Déroulement d'une séance :

Une séance de kiné respiratoire, menée avec douceur et respect du rythme

de   l’enfant,   permet   un  soulagement   rapide. La  technique  utilisée  est

l’augmentation  du  flux  expiratoire :  elle  permet de mobiliser les glaires et

de    les   expectorer.   Cette   technique   est    impressionnante   mais  non

douloureuse pour bébé.

Des  conseils  d'hygiène  seront  donnés  aux parents  pour que bébé passe

au mieux cet épisode, comme par exemple : 

  • Maintenir une température à 19° dans la chambre de bébé

  • Bien humidifier l’air

  • Fractionner les repas

  • Surveiller la température

  • Pas de fumeur autour de bébé…

Pour les plus grands, lorsqu'ils présentent une pneumopathie, des exercices respiratoires ludiques pourront leur être proposé.

 
Rééducation neuro-motrice précoce :

Les bébés peuvent présenter des difficultés du fait de leur histoire : prématurité, gémellité, naissance difficile…

Le kiné pédiatrique prend en charge tout trouble du développement : asymétrie posturale, torticolis, déformations crâniennes possessionnelles, difficultés motrices, neurologiques et les retards d’acquisitions motrices.

Avant de mettre en place les stimulations, qui doivent être le plus précoce possible, un bilan neuro moteur est effectué. Le médecin reçoit un courrier dans lequel nous proposons un protocole thérapeutique.

La kinésithérapie motrice propose des manœuvres de détente et de relâchement, et des exercices simples qui, sous forme de jeux, seront repris à la maison par les parents pluri quotidiennement. C’est la clé de la réussite de la rééducation !

L'orthopédie :

La kinésithérapie peut intervenir tout au long de la croissance de l’enfant : de la naissance avec une malposition de pieds à l'adolescence avec une scoliose, un défaut de posture, en passant par la période de l'enfance avec des démarches digitigrades, en rotation interne, ou encore des douleurs suite à une croissance trop rapide. 

Ces troubles orthopédiques peuvent être améliorés et soulagés par une intervention adaptée à l’âge et/ou à la problématique de l’enfant. Des exercices, sous forme de jeux, sont proposés et réajustés en fonction de l’évolution. 

 

La prise en charge débute toujours par un bilan orthopédique. L’enfant est reçu en présence de sa famille, un bilan est effectué et un protocole thérapeutique est soumis à la compétence du médecin qui s’occupe de l’enfant.

La famille et le médecin prescripteur reçoivent systématiquement les conclusions de ce premier bilan. 

Un bilan de fin de rééducation est également effectué au terme des séances.

La traumatologie :

Comme pour les adultes, l’enfant peut présenter des entorses, des fractures… des incidents de parcours qui ne doivent pas altérer leur croissance et leurs capacités. Une rééducation spécifique va les aider afin de récupérer toutes leurs facultés. 

 

​TARIFS ET REMBOURSEMENTS

Votre kinésithérapeute pratique des honoraires conformes aux tarifs de l’assurance maladie. 

 

À titre d’exemple, nous appliquons le tarif ci-joint, pour une séance de 30 à 45 m, suivant la pathologie : 

. rééducation du rachis ou d’un membre : 16.13€

. rééducation de deux membres : 20.43€

. kinésithérapie respiratoire : 17.20 €

. Stimulations neuro motrice du nourrisson : 21.50 €

Dossier, facturation et remboursements :

Lors de votre premier RDV, nous vous demandons de bien vouloir vous munir de votre Carte Vitale, de l’ordonnance prescrite par votre médecin et de votre carte mutuelle en cours de validité. Ces cartes vont nous permettre de transmettre correctement la facture par voie électronique à l’Assurance Maladie et à votre mutuelle pour effectuer, selon votre situation personnelle, le tiers payant. 

Votre carte vitale sera à présenter à chaque séance par la suite.